Journée internationale des migrants

Les lauréats du Concours mondial de presse 2023 sur la migration de main-d’œuvre ont été annoncés

Les projets gagnants sont des exemples de reportages équilibrés et éthiques sur les travailleurs migrants et la migration de la main-d'œuvre, qui contribuent également à lutter contre les stéréotypes et les idées fausses.

Actualité | 14 décembre 2023
L'équipage d'un bateau de pêche migrant (AKP) réparant des filets de pêche, tiré de l'article «Vulnerability of Indonesian Fishing Boat Crew to Exploitation, Violence, and Discrimination as an Effect of Dualism in Licensing» par Annisa Zulfalia Az Zahra et Almira Khairunnisa Suhendra / Photo: Almira Khairunnisa Suhendra
GENÈVE (OIT Infos) – L'Organisation internationale du Travail (OIT) a annoncé les quatre lauréats du Concours mondial de presse 2023 sur la migration de main-d'œuvre. Les résultats ont été publiés à l'occasion de la Journée internationale des migrants (18 décembre).

Le concours vise à promouvoir des reportages de qualité sur les questions de migration de main-d’œuvre y compris le travail forcé, puisque les reportages équilibrés et éthiques jouent un rôle important dans la lutte contre les stéréotypes et les idées reçues, ainsi que dans la mise en évidence de la contribution positive des travailleurs migrants dans leurs pays d’origine et de destination.

Pham Thi Thanh Huyen, 17 ans, travailleuse migrante potentielle, avec son frère et sa sœur dans leur maison de la province de Nghe An, Vietnam. Extrait de l'article «Risk, rewards and remittances in Vietnam's Nghe An province» par Sen Nguyen / Photo: Koach Coach/Al Jazeera
Plus de 400 candidatures provenant de 85 pays ont été reçues et examinées par un panel indépendant de cinq juges, sur la base de critères tels que la créativité, l'exactitude et l'équilibre, la protection des migrants et la représentation positive de la migration de main-d'œuvre. Les candidatures gagnantes ont été sélectionnées à partir d'une liste de finalistes, dont les juges ont salué la qualité des reportages. Les prix ont été décernés dans deux catégories:

Catégorie professionnelle:

Catégorie étudiante:

Vulnerability of Indonesian Fishing Boat Crew to Exploitation, Violence, and Discrimination as an Effect of Dualism in Licensing [non publié], par Annisa Zulfalia Az Zahra et Almira Khairunnisa Suhendra

Chaque année, le concours reçoit de plus en plus de candidatures de grande qualité. Elles mettent en lumière les contributions positives des travailleurs migrants à nos sociétés, mais aussi les défis auxquels ils sont confrontés, car nous savons que les travailleurs migrants sont trois fois plus exposés au risque du travail forcé. Les candidatures de cette année mettent particulièrement en évidence l'importance d'un environnement de travail sûr et sain, qui est désormais considéré par l'OIT comme un principe et un droit fondamental au travail.»

Katerine Landuyt, responsable du service des migrations de main-d'œuvre de l'OIT
Les récits soulignent l'importance d'une bonne gouvernance des migrations de main-d'œuvre et de la protection des droits des travailleurs migrants – y compris en ce qui concerne les frais de recrutement – conformément aux normes internationales du travail ainsi qu'aux principes généraux et directives opérationnelles du BIT pour un recrutement équitable et la définition des frais de recrutement et des coûts connexe s. Ces principes réaffirment, entre autres, que les travailleurs ne devraient pas avoir à payer de frais ou de coûts connexes pour leur recrutement, et appellent à la mise en place de cadres, d'institutions et de services équitables et efficaces en matière de migration de main-d'œuvre, afin de protéger les travailleurs migrants.

Le concours contribue à certains des objectifs du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières et du Pacte mondial pour les réfugiés , qui comprennent l’amélioration des conditions de travail des travailleurs migrants et l’influence positive des récits publics sur la migration.

Travailleurs migrants au Qatar dans le reportage vidéo «Too Hot To Work» de Tom Laffay, Jacob Templin, Justine Simons, Karif Wat, Ed Kashi, Aryn Baker, Elijah Wolfson et Diane Tsai

Le Concours mondial de presse sur la migration de main-d’œuvre est organisé en partenariat avec la Confédération syndicale internationale, l’Organisation internationale des employeurs, le Haut-Commissariat aux droits de l’homme, la Fédération internationale des journalistes, Equal Times, le Solidarity Centre, et le Forum des migrants en Asie. Le Concours bénéficie du soutien du Programme intégré sur le recrutement équitable – Phase III (FAIR III) , et le projet Bridge.

Grève de serristes en Espagne, comme présenté dans l'article «Harvesting Heat» de Sofía Álvarez Jurado, Claudia Colliva et Giada Cristal Santana Eusebio.
Avertissement
L’OIT reconnaît la qualité des candidatures soumises au concours. Toutefois, la responsabilité des opinions exprimées et des noms et termes utilisés dans les candidatures au concours incombe uniquement à leurs auteurs, et la reproduction des candidatures ne constitue pas une approbation par l’OIT des opinions exprimées et des noms et termes qui y sont utilisés.